Buzz Dossiers Pronostics

Pronostics de WWE Hell in a Cell 2020

WWE Hell in a Cell 2020

WWE Hell in a Cell, c’est ce dimanche ! Découvrez les pronostics de Catchologie concernant le Pay-Per-View où on aime enfermer des catcheurs dans des cages…

WWE Hell in a Cell, c’est ce dimanche ! Découvrez les pronostics de Catchologie concernant le Pay-Per-View où on aime enfermer des catcheurs dans des cages…

Carte de WWE Hell in a Cell 2020

Cette année, c’est “seulement” 5 matchs que la WWE nous annonce officiellement pour son Hell in a Cell de 2020. Bien qu’elle semble suffisamment confiante pour que ces combats suffisent à eux seuls pour susciter l’intérêt des fans – et elle n’aurait pas forcément tort – il y a malgré tout fort à parier pour que d’autres matchs aient lieu afin d’étoffer un peu la carte de son Hell in a Cell. A titre de comparaison, le même Pay-Per-View de la compagnie l’année dernière nous proposait pas moins de huit combats (hors kick-off).

Pour compenser, ce n’est toutefois pas deux, mais bien trois combats au sein de la structure diabolique qui nous seront proposés ce dimanche lors de WWE Hell in a Cell ! Et, vous vous en doutez, ces combats ont tendance à durer un peu longtemps que la moyenne des matchs au sein de la fédération. Voici donc la liste des matchs connus avant le PPV :

  • Match pour déterminer le détenteur du Money in the Bank : The Miz contre Otis
  • Jeff Hardy contre Elias
  • Hell in a Cell Match pour le championnat de la WWE : Drew McIntyre (c) contre Randy Orton
  • Hell in a Cell Match pour le championnat féminin de Smackdown : Bayley (c) contre Sasha Banks
  • Hell in a Cell I Quit Match pour le championnat universel : Roman Reigns (c) contre Jey Uso

La compagnie saura-t-elle proposer un meilleur spectacle que l’année dernière, Hell in a Cell 2019 ayant été gâché par sa conclusion et son infâme Seth Rollins contre The Fiend ? On l’espère et en attendant, retrouvez nos pronostics pour le show !

Bray Wyatt remercie tous ceux qui ont apprécié son match l’année dernière

Otis contre The Miz

Ce match a été annoncé ce vendredi à Smackdown par le “juge” JBL lors d’un procès tout aussi loufoque que l’ensemble de la rivalité entre Otis, Tucker, John Morrison et le Miz. Ainsi, le vainqueur de ce match aura l’occasion de détenir la mallette du Money in the Bank Match une bonne fois pour toutes. Et du côté de Catchologie, on ne peut pas dire que l’on ait été époustouflé par les performances d’Otis. En effet, les scénaristes ne semblent pas faire les efforts nécessaires pour le rendre crédible en tant que main eventer et surtout futur champion universel. Sérieusement, vous l’imaginez battre Roman Reigns aujourd’hui ? Probablement pas. Bien qu’en réalité il est peu aisé d’imaginer qui détrônera le Tribal Chief à l’heure actuelle, revoir le Miz tenter de retrouver une gloire passée en empruntant le chemin similaire qu’il a effectué il y a dix ans se montrerait, à notre sens, plus intéressant que les échanges de la mallette verte et dorée avec une… lunchbox.

Vainqueur : The Miz

Elias contre Jeff Hardy

La réaction discrète d’Elias lorsqu’il comprendra que, peut-être, ce n’était finalement pas Jeff Hardy au volant de cette voiture mais Sheamus

Voici une rivalité tout juste commencée à l’occasion du Draft, Elias revenant alors d’une longue blessure. Pour l’occasion, le staff créatif s’est montré astucieux en l’opposant à Jeff Hardy, ce dernier étant accusé d’être la personne – d’un point de vue kayfabe – d’avoir renversé en voiture le guitariste il y a plusieurs mois de cela. Si le temps consacré aux deux aura été bien trop court, le scénario a exploité le potentiel qu’il avait à portée de mains en mettant en avant le nouvel album du Drifter tout en montrant que Jeff Hardy avait aussi la fibre artistique. Celui-ci étant aussi à la tête d’un groupe, Peroxwhy?gen (à vos souhaits), il serait intéressant de voir si le côté musical continuerait d’être développé si jamais nos deux catcheurs ne s’arrêtaient pas là. Quoi qu’il en soit, Elias a déjà fait ses preuves dans les rivalités de milieu de tableau, bien qu’il ait rarement été vainqueur. Il serait tant de le mettre en avant et pourquoi pas lui proposer une place en main event. Mais pour ce faire, il faudra donc qu’il gagne ce dimanche !

Vainqueur : Elias

Hell in a Cell I Quit Match pour le championnat universel : Roman Reigns (c) contre Jey Uso

En voici une stipulation à rallonge ! D’apparence alambiquée, cette combinaison de deux matchs ayant de base tendance à proposer des matchs brutaux à pourtant beaucoup de sens. Dans un souci d’affirmer sa supériorité, Roman Reigns cherche donc à faire avouer à son cousin qu’il est bien le Tribal Chief et pour s’en assurer, les deux catcheurs seront donc enfermés dans cette cage remplie d’armes. Présenté de la sorte, il est clair que les deux catcheurs ne se feront pas de cadeaux et que le spectacle proposé pourra parfois provoquer un détournement du regard si l’intensité monte réellement et impose aux adversaires d’infliger des châtiments à la limite du soutenable. Dans tous les cas, et si l’opportunité d’offrir un créneau en main event à Jey Uso est louable et nous offre un changement pas des plus désagréables, il est très compliqué de l’imaginer l’emporter alors que Romain Reigns semble enfin avoir trouvé un personnage contentant le management de la WWE et surtout les fans.

Vainqueur : Roman Reigns

Hell in a Cell Match pour le championnat féminin de Smackdown : Bayley (c) contre Sasha Banks

Bayley devra se méfier tout particulièrement des pouvoirs Jedi de sa rivale

Cette rivalité aura beau avoir connu des hauts et des bas, sa construction aura été passionnante et aura des mis des mois à aboutir sur un match, fait rare au sein de la WWE. Pour autant, cette confrontation devrait-elle être la dernière et conclure d’ores et déjà cette rivalité ? A titre personnel, j’aimerais bien voir comment les deux catcheuses, toutes deux talentueuses sur le ring, pourraient désormais développer leur histoire entre les cordes. Et pour cela, imaginer un seul match à Hell in a Cell, aussi intense puisse-t-il être sur le papier, pourrait se révéler frustrant et nous laisser sur notre faim s’il venait à conclure cet arc entre la Role Model et la Boss. De fait, qui devrait l’emporter pour justifier une poursuite de cette rivalité jusqu’à la fin de l’année ? Honnêtement, les deux issues potentielles seraient viables. Il serait toutefois intéressant de prolonger le scénario en inversant les rapports de force et en voyant Sasha Banks l’emporter, se donnant raison quant à sa supériorité et permettant à son ancienne partenaire, revancharde, de tenter de récupérer son bien détenu si longtemps.

Vainqueur : Sasha Banks

Hell in a Cell Match pour le championnat de la WWE : Drew McIntyre (c) contre Randy Orton

Pour le coup, on va faire sobre et efficace. On vous en parlait d’abord ici puis ici. Si nous nous étions trompés sur l’issue des précédents matchs entre les deux catcheurs, la question autour de ce scénario n’est pas si Randy Orton va gagner mais quand est-ce qu’il va gagner, pour des raisons que vous avions déjà évoquées concernant le retour d’Edge de sa blessure. Etant donné que cette rivalité commence vraiment à trainer en longueur, leur match à Hell in a Cell devra être leur dernier sous peine de perdre complètement l’intérêt des fans. Le Legend Killer l’emportera donc pour devenir une 14e fois champion.

Vainqueur : Randy Orton

Lien vers le site WWE de Hell in Cell

A propos de l'auteur

Tony Truand

Tony Truand

Laisse un commentaire