News WWE

Les employés de la WWE interdits sur certains sites ?

 

La WWE aurait envoyé un courrier à tous les talents de la compagnie qui n’a du leur faire plaisir. En effet, la fédération demanderait tout simplement à ces derniers d’arrêter les activités les impliquant avec des “services tiers” tout en ajoutant une date butoir au 2 octobre. Passé ce délai, les employés fautifs pourront recevoir des amendes, être suspendus voire licenciés.

Il est intéressant de noter que quelques jours auparavant, la WWE avait tenu une conférence avec ses employés précisant que la compagnie détenait bien entendu les droits sur les noms fictifs des talents, mais aussi sur les véritables noms de ces personnes. Or les principaux concernés jouent parfois sur cette subtilité en créant des comptes avec leur réelle identité pour se détacher de leurs responsabilités avec la compagnie.

Quels sont les sites concernés ?

Qu’en est-il de ces services tiers ? Rien n’est sûr, mais il semblerait que les sites tels que Twitch ou Cameo seraient particulièrement visés. Les catcheurs n’hésitent parfois pas à discuter de leur situation au sein de la WWE (comme notamment AJ Styles et son mécontentement concernant Paul Heyman) et à diffuser des informations allant à l’encontre de l’image que souhaite diffuser la compagnie, ce qu’elle n’apprécie pas vraiment.

Il va sans dire que cette situation touche une grande partie du personnel, et les réactions sur Twitter ne se sont pas faites attendre :

 


La réaction de CM Punk sur le sujet vaut aussi le coût d’œil : (saurez-vous trouver le nom d’une fédération dans son tweet ?)

En guise d’explication, cette lettre de la WWE spécifierait que ces actions sont nécessaires pour que la compagnie entre dans sa prochaine phase de croissance… Nul doute que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette situation !

Source : Wrestling Inc

A propos de l'auteur

Tony Truand

Tony Truand

Laisse un commentaire