Buzz Dossiers Pronostics

Les catcheurs du G1 Climax 30

Voilà, le G1 Climax va enfin débuter ! Après avoir longtemps attendu la liste des participants, nous voilà dorénavant dans le vif du sujet. Alors que nos 20 catcheurs vont s’affronter durant un mois, Catchologie fait le tour des participants et se prête au jeu des pronostics en estimant les chances de chacun d’entre eux.

BLOC A

Kazuchika Okada

La réaction d’Okada face à ceux qui pensent qu’il ne pourra pas gagner

Commençons directement avec l’un des favoris du tournoi. Ayant déjà remporté le tournoi en 2014, le Rainmaker était alors âgé de 24 ans et battait le record du vainqueur le plus jeune. Depuis, il n’a pas connu le même succès lors des éditions suivantes, ne parvenant même pas à la finale du tournoi. 2020 pourrait donc marquer son retour en force après avoir connu une longue période de disette depuis sa défaite au Tokyo Dome le 5 janvier. Une chose est sûre : s’agissant de l’un des catcheurs-phare du G1, Okada brillera à plusieurs reprises durant ce mois !

Chances de victoire : 11%

Kota Ibushi

De toute façon, il faut dire qu’Ibushi est pas mal occupé en dehors du catch

La Golden Star était le vainqueur de l’édition 2019. Partant de ce fait, le voir remporter une deuxième année d’affilée relèverait de l’exploit. Exploit qui n’a d’ailleurs été accompli qu’à deux reprises par Hiroyoshi Tenzan et Masahiro Chono avant lui. Pour autant, voir Kota Ibushi se faire remarquer lors du tournoi est une certitude et sa place de sérieux outsider est à considérer.

Chances de victoire : 6%

Jay White

Certains pensent que Jay a mal vécu sa séparation du reste du Club

Et si 2020 était l’année du Switchblade ? Jay White a longtemps disparu des écrans de la NJPW en raison de la situation pandémique que nous traversons actuellement, mais le néo-zélandais est toujours bien vu au sein de la fédération japonaise. Le flou autour de son statut de leader au sein du Bullet Club vis-à-vis d’Evil ne sera pas forcément évoqué durant ce tournoi, à moins que les deux ne se rencontrent en finale. Quoi qu’il en soit, le G1 Climax sera certainement une belle plate-forme pour rappeler le talent de l’ancien champion IWGP et nul doute qu’il sera un candidat sérieux à la première place de son bloc.

Chances de victoire : 8%

Minoru Suzuki

Comment ne pas craindre un homme au brushing si parfait ?

Les années passent, et Minoru Suzuki représente toujours autant une menace de chaque instant pour le catcheur qui croisera son chemin. Si l’imaginer brandir le trophée en fin de tournoi parait utopique, son statut de champion NEVER poids ouvert l’invitera à gagner le maximum de matchs sous peine de provoquer de nouvelles opportunités à ses challengers dont il se passerait bien. Et puis bon, je n’ai pas envie qu’il me tape, alors je lui donne un point bonus.

Chances de victoire : 5%

Tomohiro Ishii

Et puis surtout, SURTOUT, ne vous mettez jamais entre cet homme et son goûter

Que serait un G1 Climax sans le Stone Pitbull ? Capable d’offrir un challenge redoutable à n’importe qui, Ishii n’a pourtant jamais, semble-t-il, été considéré comme un prétendant sérieux à la victoire. Cette édition ne devrait malheureusement pas faire exception pour le membre de Chaos, mais nul doute que chacun de ses matchs devraient être un régal de Strong Style !

Chances de victoire : 4%

Will Ospreay

Serait-ce l’heure de Will Ospreay ?

Will Ospreay fait son grand retour à la New Japan Pro Wrestling après une longue absence depuis le mois de février. Alors qu’il s’apprête à entériner son entrée dans la division poids lourd, l’état de forme autour de l’Aerial Assassin reste un mystère. Le voir frapper un grand coup et gagner le tournoi aussi tôt semble improbable. Néanmoins, les affiches qui s’annoncent avec le champion britannique actuel ont de quoi mettre l’eau à la bouche !

Chances de victoire : 5%

Shingo Takagi

Oui, cet homme a des muscles.

Le Dragon suit un peu le même parcours que Will Ospreay. Ayant fait ses débuts au G1 l’année dernière, Shingo Takagi est resté quelques temps dans la division des Juniors avant de passer à l’étape supérieure. Après un règne solide en tant que champion NEVER poids ouvert, il a su montrer qu’il n’avait rien à envier à une grande partie de l’effectif de la New Japan. De fait, il faudra compter avec le membre des Ingobernables de Japon dans la liste des challengers crédibles, bien qu’il paraisse compliqué de le voir aller jusqu’au bout.

Chances de victoire : 5%

Taichi

Faites que Taichi n’oublie jamais de porter un slip.

L’actuel champion par équipes avec Zack Sabre Jr. se retrouve une nouvelle fois dans le prestigieux tournoi. N’hésitant pas à utiliser des tactiques illicites pour arriver à ses fins, Taichi pourra tout à fait jouer les fauteurs de trouble dans le classement de son bloc. Qui plus est, le membre de Suzuki-Gun n’est pas dénué de talent et a su réaliser quelques exploits là où on ne l’attendait pas nécessairement, notamment dans la division NEVER poids ouvert. Peut-on imaginer Taichi aller jusqu’au bout ? Miho Abe peut en rêver, mais cela ne devrait pas arriver.

Chances de victoire : 2%

Jeff Cobb

En plus, il s’est entraîné à faire la pose du vainqueur

Bien qu’étant un catcheur puissant pouvant être utilisé de façon impressionnante comme cela a pu être le cas dans Lucha Undergroud, Cobb est plutôt impliqué à la New Japan dans des rivalités mettant en avant l’adversaire. Ce tournoi ne devrait pas faire exception et les espoirs de qualification ne devraient pas durer bien longtemps… Mais on ne sait jamais, n’est-ce pas ?

Chances de victoire : 1%

Yujiro Takahashi

Quelqu’un devrait peut-être dire à Yujiro que le gros chèque n’est réservé qu’au vainqueur…

Contrairement à ce qui a été dit dans le paragraphe précédent, peut-être bien que certaines situations entraînent une certitude absolue quant à leur résultat. Ainsi, la participation de Yujiro Takahashi dans le tournoi peut déjà être considérée comme une victoire en soi. A partir de là, le Tokyo Pimp viendra peut-être grappiller une ou deux victoires surprises et… Ce devrait être à peu près tout.

Chances de victoire : 0%

A propos de l'auteur

Tony Truand

Tony Truand

Laisse un commentaire